Quatre manteaux à se coudre pour l’hiver

Patrons de manteaux à se coudre pour l'hiver

Comme chaque année, choisir le bon manteau, c’est toute une aventure. L’hiver arrive et on découvre qu’une fois de plus la mode est au long, au large, au pas cintré, au trop cintré, au trop funky, au pas assez funky, aux tissus à 90% polyester… Bref, la galère commence ! Alors, le manteau fait main, pourquoi ne pas y penser ? Ce n’est pas forcément le projet par lequel on vous conseillerait de commencer la couture, mais pour les amateurs et amatrices de couture qui commencent à être à l’aise avec la pratique, c’est un bon moyen de se concocter le manteau parfait !

Chez Minipop on vous a sélectionné quatre patrons de marques que nous affectionnons particulièrement. Histoire de ne pas se tromper pour se lancer dans ce projet plutôt ambitieux.

1. Le manteau Quart de Pauline Alice

Je n’ai pas encore testé ce très beau patron, mais la qualité de la marque Pauline Alice n’est plus à prouver. Trouvée au salon de l’aiguille en fête, la robe Camí était l’une de mes préférées cette année, avec son style fifties et sa coupe indémodable. Les patrons sont clairs et conviendront, je pense, à des débutantes comme à des couturières confirmées. Le manteau Quart a tout pour plaire : une forme cintrée, de jolis détails… Il ne reste plus qu’à trouver le tissu !

Voir le manteau Quart sur Pauline Alice

2. La veste Pavot Deer and Doe

Je triche un peu en incluant la très jolie veste Pavot de Deer and Doe dans cette sélection. Il ne s’agit pas vraiment d’un manteau, plutôt d’un vêtement de mi-saison, mais en utilisant un lainage assez léger et une belle doublure assortie il pourra largement vous tenir chaud jusqu’en novembre ! Comme tous les vêtements de Deer and Doe, et pour l’avoir testé, il a une forme très élégante, cintrée à la taille. Avec en prime un très joli col.

Voir la veste Pavot chez Deer and Doe

3. Le Duffle-Coat de Colette

On change un peu de style avec le duffle coat Albion de Colette. C’est, forcément, un vêtement à la forme plus droite, mais il a un côté british et rétro très intemporel que j’affectionne particulièrement. Le patron de Colette est unisexe, ce qui lui permet d’être rentabilisé très rapidement. Duffle coat pour tout le monde ! Je ne l’ai pas encore testé, mais je l’ai acheté dès la mise en vente l’année dernière à Lil Weasel et il est sur ma (très)(très) longue pile de projets à venir.

Voir le duffle coat Albion chez Colette

4. Les manteaux japonais chez Nihon Vogue Sha

Ce n’est pas vraiment un manteau dont il s’agit, mais un livre de couture japonaise que je m’étais procuré il y a quelques années. Comme souvent avec les patrons japonais, les pièces présentées sont de très bon goût et résistent à toutes les modes. Même s’ils datent de plusieurs années, ils valent toujours l’investissement. Ils sont un peu plus difficiles à trouver, mais je viens de voir que le livre est toujours en vente sur certaines boutiques Etsy. L’autre problème, c’est bien sûr que tous les patrons sont en japonais. Je déconseillerai aux débutantes de se lancer dans l’aventure, ça peut s’avérer assez périlleux et assez décourageant ! Pour les couturières qui ont l’habitude de lire et déchiffrer des patrons, ça ne devrait pas poser particulièrement de problèmes.

Voir le livre de manteaux japonais sur Etsy

Alors avant de courir vous acheter un manteau pour l’hiver, pensez au DIY !

collection housses ipad mini et nexus 7 sur la boutique minipop

Exprimez-vous !

*